Le commissaire au lobbyisme du Québec a annoncé la tenue de 22 auditions pour entendre les organismes sans but lucratif (OSBL), qui ont eu lieu à Montréal du 10 au 12 février et à Québec le 3 mars. Parmi les 22 groupes, la TNCDC, qui regroupe les CDC du Québec, a eu audition auprès du commissaire. La TNCDC a profité de sa présence à l’audience pour demander, entre autre, la rencontre d’un plus grand nombre de groupes (femmes, groupes de bases, etc), en plus de demander une plus grande transparence des commissions.

Rappelons qu’une assimilation des OSBL en tant que lobbyiste paralyserait l’action d’un grand nombre de bénévoles (bureaucratie lourde), en plus d’être un mauvais ciblage d’un problème inexistant : les OSBL, par leur nature, ne recherchent pas à influencer en leur propre faveur, contrairement aux lobbyistes de compagnies à la recherche de profits. Une telle assimilation serait contre-productive, puisque les cela ralentirait l’efficacité des OSBL, qui travaillent pour la population.

Pour plus d’information sur le dossier du lobbyisme touchant les OSBL :

Les OSBL ne sont pas des lobbys

Assimiler les OSBL à des lobbyistes n'est vraiment pas une bonne idée

Communiqué de presse de la TNCDC